•  

    N
    W
    R
    Y
    M
    H
    N
    T
    S
    K
    A
    I
    U
    E
    O

    Tableau 1 : le syllabaire katakana


    votre commentaire
  • N
    W
    R
    Y
    M
    H
    N
    T
    S
    K
    A
    I
    U
    E
    O

    Tableau 2 : le syllabaire katakana avec en rouge les katakana qui ne sont plus utilisés


    votre commentaire
  • P
    B
    D
    Z
    G
    pa
    ba
    da
    za
    ga
    A
    pi
    bi
    ji
    ji
    gi
    I
    pu
    bu
    zu
    zu
    gu
    U
    pe
    be
    de
    ze
    ge
    E
    po
    bo
    do
    zo
    go
    O
    Tableau 3 : le syllabaire katakana "accentué"

    Les tableaux se lisent simplement : les voyelles à droite et les consonnes au-dessus. La jonction des deux forme le son du katakana correspondant. Exemple à la jonction de la lettre K et de la lettre I, on trouve le katakana : qui se prononce donc KI.

    Quelques exceptions : se prononce Shi et non pas Si; se prononce Chi et non pas Ti, se prononce Tsu et non pas Tu et le qui est à part et qui se prononce N.

    Les tableaux se lisent de droite à gauche et du haut vers le bas. Pour le tableau 1, on a donc dans l'ordre : a, i, u, e, o, ka, ki, ku, ke ,ko...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique